"De même l'athlète n'est pas couronné s'il n'a pas lutté selon les règles."


"Selon les règles"

La lutte dont il est question ici est un de ces affrontements sportifs qui passionnaient toute la Grèce antique. Ils étaient aussi populaires que le football aujourd’hui. Ces compétitions, comme les entraînements préliminaires qui duraient dix mois, avaient leurs règles que les athlètes devaient respecter s’ils ne voulaient pas être écartés de la victoire ou même disqualifiés.
    Dans l’allusion présentée par l’apôtre, il n’est pas question d’un vainqueur. Tout se passe comme si tous les participants sont couronnés du moment qu’ils ont respecté les règles du jeu. L’application de cette comparaison est facile : il est impératif pour le croyant d’être obéissant et attentif à la volonté du Seigneur s’il veut lui plaire dans sa vie.
    Bien sûr, pour lutter, il faut commencer par avoir l’énergie de descendre dans l’arène où se disputent les épreuves, faute de quoi on restera simple spectateur. Si les luttes représentent pour nous des expériences que le Seigneur nous propose, nous pouvons, parfois, en effet, choisir de les éviter ; par exemple en négligeant un appel du Seigneur à abandonner quelque chose par amour pour lui. Si nous faisons la sourde oreille, nous perdrons certainement l’approbation du Maître et une récompense éternelle. Par contre, si nous allons, dans l’obéissance jusqu’au bout de ce que le Seigneur nous a demandé, alors nous serons parmi les vainqueurs.
Pour la gloire de qui ?
Celle de Jésus notre Seigneur !
    C’est sur la terre que l’occasion nous est offerte de gagner une couronne. Quelqu’un a dit : "
Nous aurons toute l’éternité pour jouir des victoires, mais il ne nous reste que quelques heures de jour pour les remporter ! "
    Les différentes récompenses seront données par le Seigneur à son tribunal où il n’y aura pas de condamnation pour le croyant, mais où tout sera manifesté. Aurai-je là une couronne à déposer aux pieds de Christ?
Ce que j’aurais cherché à faire pour le Seigneur aura-t-il été accompli "selon les règles", c’est-à-dire dans l’obéissance à sa Parole
Il sera alors trop tard pour se poser ces questions. Il importe d’y répondre maintenant et d’agir par amour pour celui qui a donné sa vie pour nous.


"Plaire au Seigneur"